sticky-logo
21
September

Geneva Peace Talks 2016

La paix est une réalité

Home > Peace Talks > Geneva Peace Talks 2016

Chaque année, la Journée internationale de la paix est observée dans le monde entier le 21 septembre. L’Assemblée générale des Nations Unies a décidé de consacrer ce jour à la réflexion sur l’idéal de la paix, à la fois parmi et entre les nations et les peoples.

Même dans les environnements en apparence les plus hostiles, il existe de nombreuses initiatives de paix qui gagneraient à être plus largement connues. La 4e édition des Pourparlers de Genève pour la Paix, sur le thème « La Paix est une réalité », met en lumière ces actions et ceux qui les portent.

Des intervenants de tous horizons partageront leurs expériences et leurs idées sur ce thème. Cet événement vise à souligner que chacun d’entre nous peut aider à consolider la paix, que ce soit dans notre propre pays ou dans une zone de conflit lointaine.

Les Pourparlers de la Paix symbolisent l’engagement au cœur de « l’esprit de Genève » : la résolution des conflits par le dialogue et la négociation.

Cette année, les Pourparlers de Genève pour la Paix sont organisés conjointement par l’Office des Nations Unies à Genève, la Plateforme de Genève pour la consolidation de la paix et Interpeace, en partenariat avec la Fondation Kofi Annan, le Centre international de déminage humanitaire, le Centre pour le contrôle démocratique des forces armées et la section genevoise de Global Shapers Community. Cet événement bénéficie du généreux soutien de la Confédération Suisse, de la République et du canton de Genève, de la Ville de Genève et de Mirabaud.

 

Location: Palais des Nations, Room XVII
Date: 21/09/2016
Time: 4:00 pm to 6:00 pm

Speakers

Ahmed Labnouj

Ahmed est un expert du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord. Il est actuellement chargé du programme d’Interpeace en Libye et en Tunisie. Son rôle consiste à mener un travail de cartographie de la paix dans plusieurs zones en Libye afin de mieux comprendre les sources locales de stabilité et la reprise des hostilités afin de combler les fossés entre les communautés divisées. Avant de rejoindre Interpeace, il travaillait pour le Comité international de la Croix-Rouge.

Hadja Saran Daraba Kaba

L’Ambassadeur Dr. Saran Daraba Kaba est la première femme nommée Secrétaire général de L'Union du fleuve Mano en septembre 2011. De par son expérience en tant que Ministre des affaires sociales, des enfants et de la promotion des femmes de la République de Guinée, Dr. Kaba possède une solide connaissance des questions administratives ainsi que des affaires touchant aux droits des femmes. Elle possède également une solide connaissance du secteur privé et a pris part à toutes les négociations de paix au cours des 10 dernières années au sein du syndicat Mano River et de l’Afrique de l’Ouest. Elle dirige également l’organisation MARWOP NET. Dans son rôle actuel, elle se réjouit de voir le syndicat Mano River devenir l’élément moteur pour l’intégration complète et le développement en Afrique de l’Ouest.

  Watch Video

Helen Calle Lin

Helen est une entrepreneur éclectique et créative, dont l’expérience s’étend du domaine de la restauration, de l’industrie musicale, des arts et de la culture graphiques et de la gestion d’événements. Le but premier d’Helen est de rendre la vie à Genève plus agréable grâce à des projets sociaux-culturels divers et d’ainsi revitaliser l’espace publique au cœur de la ville et d’en faire un lieu de rencontre où un public varié pourrait se réunir, en toute amitié. Ses réussites dans ce domaine comprennent entre autres la Brasserie des Halles de L'île, Baby BOA, le Comptoir et le Festival Overground.

Karim Wasfi

Karim est à la fois le chef d’orchestre et le directeur de l’Orchestre national symphonique iraquien. Au cours de sa prestigieuse carrière musicale, Karmi a fait la promotion de la créativité à des moyens de promotion de la paix. Fondateur de “Peace through Arts’’, Karim enseigne la musique aux jeunes et aux orphelins de milieux différents pour ainsi faciliter et promouvoir la réconciliation. Il est également à l’origine de la toute première classe composée uniquement de chefs d’orchestre féminins au Moyen-Orient. Récemment, l’attention des médias internationaux fut portée sur Karim, à l’occasion de ses récitals de violoncelle sur des sites de dynamitage ou sur les lieux d’attaques terroristes. Cette réponse à la violence s’est muée en une campagne appelée Music for Peace, qui a pour but de tisser les liens entre ses compatriotes et d’ainsi faire barrage à la violence.

Lionel Aeschlimann

Lionel a rejoint l’équipe de Mirabaud & Cie en 2010, en tant que membre du Comité de direction. Depuis janvier 2011, il est Associé gérant et responsable de la division de la gestion des actifs. Lionel est aussi membre de la Commission d’experts pour la gestion des actifs de l’Association suisse pour la gestion des fonds, membre de la Commission suisse des OPA, et membre du Comité du think tank suisse, Avenir Suisse. Avant de rejoindre Mirabaud, Lionel était avocat au barreau de Genève depuis 1994.

Marc Bonnet

Marc possède une importante expérience dans la coopération internationale avec les autorités nationales et les organisations non gouvernementales en matière de conflit, post-conflit et développement. Avant de rejoindre le Centre international de Genève pour le déminage humanitaire en tant que Chef de la Section de la gestion du risque, Marc a également pu s’aguerrir à l’effort de déminage à la fois au sein du système onusien et au rang de leader dans certaines organisations de la société civile. Il fut, entre autres, responsable du Programme des Nations Unies pour l’assistance à la lutte antimines en Colombie et directeur d’Handicap international et de l’Entraide populaire norvégienne, lui permettant de mettre en action les différents programmes de développement et de lutte antimines au Cambodge, au Laos et en Myanmar.

Mimoun Berrissoun

Mimoun est un défenseur de la paix germano-marocain. Au cours de ses études, il a fondé l’initiative 180 Grad Wende, dont il est Directeur général. Cette ONG est mondialement reconnue et active dans le domaine de la prévention de la radicalisation. Un prix lui a été décerné en reconnaissance de son travail pour l’intégration et pour la prévention de la radicalisation et il est aussi conseiller auprès des autorités gouvernementales et de la société civile. Mimoun est à l’origine d’un projet en milieu carcéral visant à construire des ponts entre les jeunes condamnés et le concept Hikmah afin de proposer un autre message que celui du discours de haine. Il fait également partie du programme extremelytogether de la Fondation Kofi Annan, en tant que Jeune Leader.

POSOSHOK

POSOSHOK est un groupe musical qui aime mélanger les sons venus d’Afrique du Sud avec ceux du reste de l’Afrique et du monde entier. Les chansons sont interprétées en Zulu et Bafia (langue originaire du Cameroun) mais également en français et en anglais. POSOSHOK a été fondé par Conrad Hughes, guitariste, chanteur et auteur, originaire de Johannesburg. Estelle Baroung Hughes (Cameroun) est la chanteuse et danseuse du groupe, en même temps que sa directrice artistique et compositeur.

Mireille Widmer et Nicolas Witschard

Mireille a été élue en avril 2014 à la commission de coordination d'un contrat de quartier de la Ville de Genève, un processus participatif entre administration municipale et habitants du quartier des Pâquis où elle dirige le groupe de travail sur les questions de sécurité. Spécialiste en sécurité et développement, de 2014 à 2016 elle était également cheffe de projet à la Inclusive Peace and Transition Initiative de l'Institut de Hautes Etudes Internationales et du Développement à Genève. Auparavant, elle a travaillé avec le Programme des Nations Unies pour le Développement en Haïti, République centrafricaine et Somalie, et avec le Centre pour le dialogue humanitaire sur le désarmement dans les processus de paix.

Né à Genève dans le quartier multiculturel des Pâquis, Nicolas a suivi des études en sciences économiques et sociales à l’Université de Genève. Après plusieurs expériences associatives et mandats divers dans des ONG locales (coopération et développement), il s'est spécialisé dans l’intervention communautaire et la participation sociale à la Haute école de travail social de Genève.
Depuis 2014, Nicolas travail comme conseiller en action communautaire pour le service social de la Ville de Genève. C’est dans ce cadre que s'incrit depuis deux ans déjà, un Contrat de quartier, expérience innovante de démocratie participative.

  Watch Video

Watch full event

Please use the link below to watch the full-length video of the Genève Peace Talks.

Watch video

Sponsors

Organisers

Partners

Digital Partners

Genève

La ville de Genève, en Suisse, a été considérée pendant des siècles comme un lieu tolérant, neutre, et pacifique par le monde entier. 24 agences et programmes des Nations Unies, plus de 250 ONG, ainsi qu’une diversité d’acteurs du secteur privé forment ce que nous appelons aujourd’hui la Genève Internationale.

La Genève Internationale est au cœur d’un débat mondial qui cherche à améliorer les mécanismes de gouvernance mondiale.
La présence combinée de toutes ces organisations en un seul endroit a permis le développement d’un réseau d’acteurs spécialisés dans des thèmes pluridisciplinaires tels que la consolidation de la paix. Grace à ces plateformes, des synergies sans précédents émergent et mènent à la création de nouvelles politiques innovantes dans les différentes institutions. En outre, l’infrastructure développée de la ville de Genève lui permet d’accueillir des conférences importantes comme celle de la Journée Internationale de la Paix qui se tiendra le 21 septembre.
Toutes ces qualités témoignent bien du rôle de la ville de Genève en tant qu’épicentre de la résolution des problèmes mondiaux. Des problèmes qui peuvent être résolus au travers de la diplomatie multilatérale.

Top