sticky-logo
21
September

Pourparlers de Genève pour la paix 2017

Construire des ponts

Home > Peace Talks > Pourparlers de Genève pour la paix 2017

Construire des Ponts

Chaque année, le 21 septembre, le monde entier célèbre la Journée international de la paix. L’Assemblée générale des Nations Unies a décidé que ce jour serait consacré au renforcement des idées de paix, à la fois au sein en entre toutes les nations et tous les peuples. En ces temps difficiles, l’intégration et le respect de la diversité sont des sujets importants et qui concernent chacun d’entre nous.

Forts du succès des quatre éditions précédentes, les Geneva Peace Talks auront lieu pour la 5ème fois le 21 septembre 2017. Organisés sous le thème « Construire des ponts », le but des Geneva Peace Talks est de promouvoir la fin du fonctionnement en vase clos et de travailler ensemble pour générer des solutions et une compréhension communes dans des temps où l’incertitude est devenue la nouvelle norme. En nous racontant leurs histoires, les orateurs partageront leurs expériences et leurs idées, sources d’inspiration et de discussion sur le rôle que chacun et chacune d’entre nous peut être amené à jouer dans la construction de ponts. Les pourparlers démontrent, plus que jamais, que nous devons travailler ensemble afin d’atteindre une paix durable. Les Geneva Peace Talks symbolisent l’esprit de Genève et la résolution de conflit en trouvant des bases communes à toutes les parties, et l’édition de cette année vise ainsi à tracer un chemin vers des sociétés stables et pacifiées.

Location: Palais des Nations, Salle XIX
Date: 21/09/2017
Time: 4:30 pm to 6:30 pm

Inscrivez-vous aux Pourparlers de Genève pour la paix sur la plateforme d’évènement de l'ONU.

 
Étape 1: Créer/ Se connecter avec un compte Indico de l'ONU
Étape 2: Inscrivez-vous pour les Pourparlers de Genève pour la paix 2017

Speakers

Kofi A. Annan

Kofi Annan est le 7eme Secrétaire-Général des Nations Unies, ainsi que le fondateur et Président de la Fondation Kofi Annan. En 2001, il reçut conjointement avec les Nations Unies le Prix Nobel de la Paix. Il mit en place la Fondation Kofi Annan en 2007 afin de mobiliser les dirigeants de tous les secteurs pour qu'ils fournissent leur expertise là où elle s'avère être nécessaire. La Fondation repose sur le constat qu'il ne peut y avoir de paix durable sans développement, et qu'il ne peut y avoir de développement sans paix. Mr. Annan dirige la Commission Mondiale sur les Elections, la Démocratie et le Développement et en janvier 2013, il lance la Commission d'Afrique de l'Ouest sur les Stupéfiants en réponse à la montée du trafic et de la consommation de drogues en Afrique de l'Ouest et leur impact sur la sécurité, la gouvernance et la santé publique dans la région. Il est également un membre actif de The Elders, un groupe indépendant de dirigeants mondiaux qui travaillent ensemble pour la paix et les droits humains, et dont il fut désigné Président en 2013.

Heba Aly

Heba aspire à mettre un journalisme indépendant et de qualité au service des personnes les plus vulnérables de la planète. Elle a passé une décennie à faire des reportages dans des zones de conflit au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie centrale, avant de prendre la tête de la chaîne IRIN News, une des premières sources mondiales de journalisme de terrain sur les crises humanitaires. Dans son travail pour la Canadian Broadcasting Corporation, Bloomberg et le Pulitzer Center on Crisis Reporting, de Syrie à l’Afghanistan, du Soudan à la Libye, elle a vu des sociétés déchirées par la guerre et la politique, mais aussi la capacité de l’esprit humain à s’élever au-dessus de ces divisions.

Azra Hadzic

Azra est une architecte ayant passé la majorité de sa carrière (1922-2014) à l’Institut de Protection des Monuments du Ministère de la Culture et des Sports de Bosnie-Herzégovine à Sarajevo. Plus de vingt années de travail lui ont permis d’acquérir une expérience pointue dans la préparation de documents relatifs aux projets pour la conservation, restauration et reconstruction du patrimoine architectural et archéologique, la supervision de travaux, le développement de plans de gestion, ainsi que la coopération avec des organisations internationales. Jusqu’à fin 2013, elle était membre de la Commission Nationale de Bosnie-Herzégovine pour la Coopération avec l’UNESCO, et elle travaille depuis 2014 comme experte indépendante sur des projets de conservation et de restauration dans son pays et à l’étranger.

Christian Picciolini

Après avoir quitté le mouvement de propagande haineuse qu’il avait contribué à créer dans les années 1980 et 1990, Christian obtint un diplôme de l’Université DePaul et devint un militant pacifiste respecté. En 2016, il gagne un Emmy Award pour avoir dirigé et produit une campagne de publicité contre la haine qui aida des jeunes à se désengager de groupes suprémacistes blancs. Autre fait notable, il fonde en 2011 Life After Hate, une ONG ayant pour mission d’aider des personnes à acquérir les connaissances nécessaires au désengagement de l’extrémisme violent. En 2015, Christian publie ses mémoires, Romantic Violence : Memoirs of an American Skinhead, où il livre les détails de son implication dans le mouvement suprémaciste skinhead américain à ses débuts.

Sihem Bensedrine

Sihem dirige l’Instance Dignité et Vérité Tunisie, en charge d’enquêter sur des crimes commis sous les régimes ayant précédé la révolution dans son pays. Journaliste et activiste reconnue des droits de l’Homme, elle a été au premier plan de la lutte pour le respect des droits de l’Homme en Tunisie, y compris la liberté d’expression et les droits des femmes. Diplômée en philosophie de l’Université de Toulouse (France), elle fait partie des membres fondateurs de la Ligue Tunisienne des Droits de l’Homme, qui reçut le Prix Nobel de la Paix en 2015 au sein du « Quartet du Dialogue National ». En 2011, elle reçut le prix Alison des Forges décerné par Human Rights Watch pour son engagement exceptionnel en faveur des droits de l’Homme.

Saba Temelso & Dan Stein

Dan est un bienfaiteur social qui touche à tout mais concentre ses efforts sur des projets visant à créer des communautés et renforcer le lien social et Saba est une réfugiée originaire d’Erythrée vivant à Genève depuis plus de cinq ans. Après avoir organisé une plateforme de cuisine communautaire pendant des années à Genève, et contribué à un projet de cuisine avec des personnes réfugiées appelé Options Food Lab à Athènes, Dan a récemment co-fondé l’ONG suisse Cuisine Lab et le Festival Culturel des Réfugiés qui illustrent son intérêt à mobiliser créativité et de culture pour les mettre au service du partage et de l’apprentissage mutuel. Saba est passionnée de cuisine et aime vouer son temps au service des autres, travaille comme chef à Cuisine Lab. Les personnes ayant essayé son injera, un pain typique d’Erythrée, clament que c’est le meilleur qu’ils aient jamais goûté.

Hyung Joon Won

Hyung est un violoniste sud-Coréen formé à la Juilliard School. En 1990, il se produit au Sommet Economique Mondial qui célèbre la réunification de l’Allemagne de l’Est et de l’Ouest ayant eu lieu cette même année. L’évènement l’inspire à penser la musique comme moyen de réconciliation, et en 2009, il fonde le Lindenbaum Festival Orchestra dans l’espoir de créer un orchestre commun à la Corée du Nord et du Sud. Hyung a la conviction que tôt ou tard, ses rêves deviendront réalité, et ses efforts fournis sans relâche pour parvenir à cet objectif furent capturés dans le film documentaire « 9 at 38 », bientôt à l’affiche.

Hassan Ismail

Hassan Ismail

Hassan est le point focal du programme d’Interpeace au Kenya, et dirige actuellement le programme pilote naissant dans la région du Mandera. Il a plus de 18 années d’expérience à travailler dans le nord du Kenya, en Somalie et à Nairobi. Au cours de cette période, il a travaillé avec Oxfam Québec, GENCAD International, Islamic Relief Worldwide, la Croix Rouge Kenya, et la Kenya Teachers Service Commission, en plus de travailler comme consultant indépendant pour diverses agences de l’ONU, des ONGI et des organisations régionales. Né et élevé dans le nord-est du Kenya, Hassan détient un Master en Résolution de Conflits et Peacebuilding, et il a’appête à conclure une these en Leadership et Gouvernance, en plus d’être un membre actif de l’équipe de Réponse aux Catastrophes Naturelles de la Croix Rouge Kenya.

Sonja Stojanović Gajić

Sonja Stojanović Gajić est la Directrice du Belgrade Centre for Security Policy, un think-thank de sécurité pionnier dans les Balkans de l’Ouest. Ayant grandi dans les années 90 en tant que jeune activiste dans les guerres de Yougoslavie, elle s’est ensuite impliquée dans les réformes du secteur de sécurité, réalisant l’impact de ce secteur sur les possibilités de paix et de démocratisation dans sa région. Elle a plus de quinze ans d’expérience dans la gestion des réformes du secteur de sécurité dans la région des Balkans, à travers notamment la recherche et un engagement transfrontalier auprès des acteurs politiques et des instances non-gouvernementales. Elle a pu lancer le Forum de Recherche Sécuritaire Belgrade-Pristina-Tirana qui travaille à amoindrir les tensions sécuritaires dans les relations Serbo-Albanaises.

Alvaro Pico Malaver

Brigadier Général Álvaro Pico Malaver

Álvaro est Brigadier Général de la Police Nationale de Colombie et le Chef de l’Unité de Police pour la Construction de la Paix (UNIPEP). Il fait partie de la délégation gouvernementale au sein des négociations de paix avec l’ELN à Quito, en Equateur, et a également fait partie du sous-comité technique pour les négociations de paix avec FARC-EP à la Havane, à Cuba. Il a une licence en administration et criminalistique, et est spécialisé en sécurité et gestion de ressources humaines. Il possède également un diplôme en administration judiciaire et diligence d’identification ainsi que dans la gestion de la sécurité publique. Il a été Directeur d’Interpol en Colombie, Directeur des Ecoles de Police, et Directeur de l’Ecole Générale de Santander ainsi que Commandant au sein de la police métropolitaine de Cúcuta.

Register for the Webcast

Save the date and stay tuned for more information

Sponsors

Organisers

Partners

Geneva

La ville de Genève, en Suisse, a été considérée pendant des siècles comme un lieu tolérant, neutre, et pacifique par le monde entier. 24 agences et programmes des Nations Unies, plus de 250 ONG, ainsi qu’une diversité d’acteurs du secteur privé forment ce que nous appelons aujourd’hui la Genève Internationale.
La Genève Internationale est au cœur d’un débat mondial qui cherche à améliorer les mécanismes de gouvernance mondiale.
La présence combinée de toutes ces organisations en un seul endroit a permis le développement d’un réseau d’acteurs spécialisés dans des thèmes pluridisciplinaires tels que la consolidation de la paix. Grace à ces plateformes, des synergies sans précédents émergent et mènent à la création de nouvelles politiques innovantes dans les différentes institutions. En outre, l’infrastructure développée de la ville de Genève lui permet d’accueillir des conférences importantes comme celle de la Journée Internationale de la Paix qui se tiendra le 21 septembre.
Toutes ces qualités témoignent bien du rôle de la ville de Genève en tant qu’épicentre de la résolution des problèmes mondiaux. Des problèmes qui peuvent être résolus au travers de la diplomatie multilatérale.

Top