sticky-logo
19
September

Geneva Peace Talks 2014

La Paix: Parlons-en !

Home > Peace Talks > Geneva Peace Talks 2014

Le thème de l’édition 2014 fut « La Paix: Parlons-en ! ». Les Geneva Peace Talks ont mis l’accent sur la façon dont les outils de communication, différents canaux et techniques peuvent contribuer à résoudre des conflits. Les intervenants ont relaté la façon dont ils ont personnellement surmonté les défis de la communication dans leur action en faveur de la consolidation de la paix, la communication, les négociations de paix mais aussi des discussions avec les auteurs de violences et les groupes sous-représentés pour construire une paix durable.

Issus de milieux violents et divisés tout comme de la science, l’art, les affaires, et bien d’autres, les conférenciers ont fait part de leurs histoires personnelles sur la paix et sur la façon dont la communication a fait la différence dans leurs efforts pour construire la paix.

Les Geneva Peace Talks sont un événement public organisé à l’occasion de la Journée Internationale de la Paix en partenariat avec l’Office des Nations Unies à Genève, Interpeace et la Geneva Peacebuilding Platform.

Location: Palais des Nations
Date: 19/09/2014
Time: 4:30 pm to 7:30 pm

Speakers

Andrew Brookes - Interpeting for Peace

Andrew Brookes

Andrew est un ancien interprète des Nations Unies à Genève. Après avoir étudié l’arabe et le perse lorsqu’il était à l’Université de Cambridge, il est parti travailler plusieurs années en Iran et en Oman avant de rejoindre les Nations Unies en tant qu’interprète. Au travers de son expérience aux Nations Unies, il travailla d’abord à New York, puis à Vienne, Nairobi, et enfin Genève. En plus des nombreuses conférences auxquelles il a participé, son travail l’a mené vers les missions de maintien de la paix au Nicaragua et en Iraq mais aussi dans des missions pour le maintien des droits de l’Homme au Royaume Uni, en République Centrafricaine et bien d’autres pays.

  Watch Video
Doris Barreta - Building Peace in Venezuela

Doris Barreto

Doris est une bâtisseuse de la paix vénézuélienne. Ses nombreuses expériences lui ont permis de rassembler les divers membres des communautés dans lesquelles elle travaillait. Au travers de son engagement avec le groupe « Fe y Alegria », elle portait assistance à la populace pauvre et marginalisée afin que ceux-ci puissent s’intégrer et participer au sein de la société vénézuélienne. Doris s’est aussi impliquée dans la réduction de la violence armée. Doris s’efforce de développer des partenariats et travaille en collaboration avec d’autres institutions vénézuéliennes afin de promouvoir l’importance des activités sociales pour les membres des différentes communautés. Doris continue à poursuivre ses activités dans la consolidation de la paix en travaillant dans un centre communautaire à Catuche.

  Watch Video

Eman Mohammed et Mati Milstein

En surmontant les obstacles et les tabous culturels d’une culture conservatrice, Eman est la seule femme photojournaliste de Gaza. Mati est un photojournaliste juif israélien qui travaille en Israël et dans les territoires palestiniens depuis 1998. Ensemble, ces deux photojournalistes racontent comment les populations des deux côtés du conflit ont vécu leur quotidien avec la guerre pour trame de fond. Leur travaux sont publiés dans de nombreux médias internationaux tels que le Washington Post, Haaretz, et Le Monde.

  Watch Video
Gunilla Von Hall - War Reporting A Battle With Dilemmas

Gunilla von Hall

Gunilla est une correspondante suédoise à l’étranger et une journaliste basée à Genève pour le journal suédois Svenska Dagbladet. Elle s’est rendue dans plusieurs conflits mondiaux, notamment en Iraq, en Bosnie, au Rwanda, et en République Démocratique du Congo. Son travail écrit se focalise sur les questions humanitaires, l’économie, la politique internationale concernant la sante et la culture. Elle est aussi responsable d’une chronique bimensuelle dans Svenska Dagbladet, un quotidien qui se spécialise dans les affaires internationales. Figurant déjà dans l’anthologie suédoise “The War & The Truth”, les histoires de Gunilla ont été sélectionnées pour le « Good Swedish Journalism ». Entre 2011 et 2013, elle était aussi présidente de l’Association des Correspondants Auprès des Nations Unies.

  Watch Video

Jean "Plantu" Plantureux

Plantu , formé à l’école de dessin Saint-Luc fondée par Hergé, publie en 1972 son premier dessin dans le journal Le Monde sur la guerre au Viet-Nam. En 199, il reçoit le Prix du document rare au Festival du scoop d’Angers (France) pour avoir fait apposer sur le même dessin les signatures de Yasser Arafat et de Shimom Perez, un an avant les Accord d’Oslo. En 2006, il concrétise son désir d’organiser un rassemblement de dessinateurs de presse à l’ONU à New York grâce au soutien de Kofi Annan et créé Cartooning for Peace. En 2014, 130 dessinateurs du monde entier l’ont rejoint.

  Watch Video

Jeremy Brickhill

Jeremy est un médiateur de la paix doté d’une large expérience dans les transitions sécuritaires et les processus d’après conflit en Afrique. Il a participé à plusieurs processus de médiation impliquant des gouvernements africains et des mouvements rebelles. Il est actuellement le Directeur du Zimbabwe Peace and Security Programme à Harare, qui a pour objectif de contribuer à la modernisation et la transformation du secteur de sécurité au Zimbabwe. Son intervention se focalisera sur la manière dont des parties en conflit peuvent communiquer au cours de négociations de paix.

  Watch Video

Judson Webb, Kjersti Webb et Nik Dahlstrom

Judson est un acteur, écrivain, directeur et producteur de cinéma américain qui travaille dans l’industrie théâtrale et cinématographique depuis plus de vingt ans. Kjersti, une actrice aguerrie, a également un parcours théâtral. Nik a travaillé en tant que directeur artistique, formateur et écrivain pour enfants. Basés en Suède, Judson, Kjersti et Nik œuvrent pour Initiatives et Changement en organisant des évènements qui mêlent leurs compétences théâtrales et les efforts de consolidation de la paix.

  Watch Video
Monica McWilliams - Bringing Parties in from the Cold

Monica McWilliams

En tant que Professeure d’Etudes Féminines et Associée de Recherche à l’Institut de la Justice Transnationale de l’Université d’Ulster, Monica a joué un rôle déterminant dans les Pourparlers Pluripartites dont sont issus les Accords du Vendredi Saint. Elle a cofondé un parti politique, la Coalition des femmes nord-irlandaises, qui fut élu pour prendre part aux négociations. Monica a aussi servi comme membre de l’Assemblée législative et comme Présidente de la Commission nord-irlandaise des Droits de l’Homme. Son travail se concentre sur la violence domestique, la sécurité humaine et le rôle des femmes dans les processus de paix.

  Watch Video

Rafael

Rafael est membre d’un gang salvadorien. Il s’efforce à faciliter le dialogue qui débuta entre deux gangs en mars 2012. Suite à l’engagement des gangs à construire la paix au Salvador, Rafael travaille pour réduire la violence dans son pays.

  Watch Video

Randa Kassis

Randa est une politicienne franco-syrienne, anthropologue et journaliste. Elle a fondé et dirigé le Mouvement pour une Société Pluraliste. Quelques mois après le début de la révolte syrienne, elle devint Présidente de la Coalition des Syriens Laïcs et Démocratiques jusqu’en 2012. Elle fut membre du Conseil national syrien mais en fut exclu après avoir lancé des alertes répétées sur le nombre croissant d’islamistes au sein de l’opposition syrienne. Elle est depuis connue pour ses reportages sur le conflit syrien. Elle parlera de l’importance de communiquer efficacement la tolérance au sein de sociétés multi-ethniques.

  Watch Video

Susan Guerra and Ines Daccord

Susan est une enseignante au Cycle d’orientation de Sécheron à Genève et forme les élèves à la médiation des conflits par les pairs. Inès, qui était auparavant son élève à Sécheron, arbitre maintenant les conflits entre les autres élèves. Elle est à présent étudiante au Collège Sismondi. Inès et Susan partageront leur avis sur le programme de médiation au Cycle d’orientation de Sécheron.

  Watch Video

Sponsors

Organisers

Partners

Digital Partners

Genève

La ville de Genève, en Suisse, a été considérée pendant des siècles comme un lieu tolérant, neutre, et pacifique par le monde entier. 24 agences et programmes des Nations Unies, plus de 250 ONG, ainsi qu’une diversité d’acteurs du secteur privé forment ce que nous appelons aujourd’hui la Genève Internationale.

La Genève Internationale est au cœur d’un débat mondial qui cherche à améliorer les mécanismes de gouvernance mondiale. La présence combinée de toutes ces organisations en un seul endroit a permis le développement d’un réseau d’acteurs spécialisés dans des thèmes pluridisciplinaires tels que la consolidation de la paix. Grace à ces plateformes, des synergies sans précédents émergent et mènent à la création de nouvelles politiques innovantes dans les différentes institutions. En outre, l’infrastructure développée de la ville de Genève lui permet d’accueillir des conférences importantes comme celle de la Journée Internationale de la Paix qui se tiendra le 21 septembre. Toutes ces qualités témoignent bien du rôle de la ville de Genève en tant qu’épicentre de la résolution des problèmes mondiaux. Des problèmes qui peuvent être résolus au travers de la diplomatie multilatérale.

Top